Notre Histoire

  • 1910
  • Friedrich Jobst, fondateur de la société, est né le 22 juillet 1910 à Dresde.
    • Portrait von Fritz Jobst
  • 1925
  • Il a fréquenté le centre de formation professionnelle Elbaue, école professionnelle du Sachsenwerk Niedersedlitz de 1925 à 1929 et il y a parachevé sa formation de mécanicien.
    • Blick auf Niedersedlitz
  • Des temps durs s'ensuivirent, empreints de chômage élevé, qui représentaient de nouveaux défis à relever.
  • 1941
  • Un bricoleur à l'esprit inventif

  • En 1941, il obtint le titre de technicien en mécanique de précision décerné par la « Städtische Technikerschule » (école technique municipale) de Dresde.
    • Fritz Jobsts Techniker-Zeugnis
  • 1942
  • En 1942, il a soumis un « appareil de capture d'image » à la ZEISS IKON AG. DRESDEN, sous forme de projet d'invention qui a été accepté 1 an après.
    • Patent bei der Zeiss Ikon AG. Dresden
  • Grâce à son talent qui consistait à créer de nouvelles choses et à reconsidérer et à améliorer les processus de fabrication, il n'a eu aucun mal à se mélanger à la génération des inventeurs allemands.
  • 1945
  • Juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale le 8 mai 1945, Fritz Jobst démarra son activité et obtint l'autorisation officielle, le 29 mai 1945, de collecter du métal, de récupérer et remettre à neuf les machines dans l'ensemble du secteur de la vieille-ville de Dresde.
    • Zerstörte Altstadt Dresden
  • 1950
  • En 1950, il a visité le salon professionnel de Leipzig et une exposition industrielle à Berlin-Ouest, où il s'est procuré des prospectus et documents techniques sur la construction de tours automatiques.
  • 1951
  • Le premier tour automatique de Fritz Jobst

  • Il a conçu et construit son premier tour automatique d'après ces documents.
    Après un essai réussi, les bases ont pu être établies pour plus de machines automatiques au mois de septembre 1951.
    • Langdreh-Automat von Fritz Jobst
  • Débuts réussis dans la construction mécanique spéciale

  • Grâce à cette réussite, le bruit a vite couru en RDA que Fritz Jobst concevait et fabriquait des machines.
  • Des demandes et des commandes de machines spéciales affluèrent de toute la RDA. Les pièces tournées et vis microscopiques étaient fabriquées par l'entreprise, principalement pour l'industrie des caméras comme ZEISS IKON entre autres.
  • 1957
  • À cause de constantes représailles de la part de l'état, les auto-entrepreneurs ne pouvaient plus exister en RDA. Cela a conduit le famille Jobst à fuir précipitamment à Berlin-Ouest au mois de décembre 1957.
    • Aufträge
  • 1958
  • Nouveau départ à Schwäbisch Gmünd - Waldstetten

  • Au mois de juillet 1958, la famille partit pour Schwäbisch Gmünd de sa propre initiative. Fritz Jobst, qui avait 48 ans à ce moment-là, était trop âgé pour être ingénieur et ne pouvait être employé comme métallurgiste car il était trop qualifié.
  • 1959
  • Nouveau départ au mois d'avril 1959 en tant qu'équipementier de l'industrie automobile dans un endroit loué à Waldstetten, avec d'anciennes machines en partie louées.
    • Blick auf Waldstetten
  • 1969
  • Ses propres locaux professionnels et son habitation à Bettringen-Lindenfeld
    • Ansicht des Firmengebäudes
  • 1973
  • En 1973, il conçut tout seul un nouveau système rotatif hydraulique dont il a déposé le brevet.
  • Il s'est aussi attaqué à des produits d'autres domaines.
    • Produktansicht Magnet
    • Produktansicht Skilift
  • 1987
  • Le décès soudain de Fritz Jobst

  • Notre « patron », Fritz Jobst, mourut soudainement le 28 avril 1987, alors que les plans d'une nouvelle construction étaient déjà prêts. À cette époque-là, il travaillait encore dans sa propre entreprise à l'âge de 77 ans.
    Sa femme Herta, qui était toujours restée aux côtés de son mari et qui l'avait accompagné tout le long de sa vie, continua de diriger la société avec leur fils Ekkehard (33 ans).
    En tant que responsable mécanicien, qui avait grandi dans l'entreprise de son père, il avait acquis les bagages nécessaires à cela.
  • Le nouveau bâtiment de l'entreprise

  • En tant que directeur, Ekkehard Jobst a vite été confronté à la tâche de reprendre l'entreprise. Grâce à ces qualifications techniques et commerciales, à sa persévérance et à son travail acharné, tout comme son père, il n'eut aucun mal à prendre la suite de la direction de l'entreprise
  • 1989
  • Achèvement de la construction de la nouvelle société à Gügling. Avec l'administration, les machines à commande CNC, une machinerie de pointe, et tout cela dans une atmosphère claire et conviviale.
  • Continuité d'une gamme de produits réussis

  • Ekkehard Jobst a surmonté toutes les difficultés grâce à sa volonté de fer et à sa détermination.
  • Société axée sur les tendances du marché et innovante

  • Ekkehard Jobst a beaucoup investi dans de nouveaux produits et dans les mesures publicitaires nécessaires à cela.
    • Produktansicht SWING Silber
  • À ce sujet, un aspect encore plus important était et est toujours la capacité de réagir rapidement aux changements du marché, tout en restant innovant et en faisant attention aux prix.

    Jobst, petite mais excellente entreprise, est plus que jamais en concurrence permanente avec les « acteurs principaux » allemands et étrangers.
  • Nos employés les plus fidèles

  • La philososphie de notre entreprise ne repose pas sur le proverbe « Tout nouveau tout beau », mais plutôt sur un savoir technique bien spécifique et sur l'expérience qui est née de longues années de coopération, ainsi que sur l'engagement personnel et l'envie de participer activement à la réussite de l'entreprise.

    À nos yeux, il est évident que chacun de nos employés généralement de longue date doit avoir un droit de regard sur chacun de nos nouveaux développements.
  • C'est ce que prouve en particulier notre employée, Mme Ursula Klepke, qui est employée dans notre entreprise depuis 35 ans …
    • Portrait von Ursula Klepke
  • … et M. Günter Hinderer, qui est fidèle à l'entreprise depuis 26 ans.
    • Portrait von Günter Hinderer
  • 2010